Essai Frein FORMULA Cura Test

Formula quitte après de nombreuses année l’huile DOT par de la minérale. Ils sont annoncés très modulaire. Nous avons voulu réaliser un test terrain

Etrier de frein Formula CURA

Description du modèle testé :

Formula a travaillé sur l’huile minérale pour bénéficier de ses qualités sans ses inconvénients. Ainsi la nouvelle huile Minérale Formula présente une température d’ébullition à 250°c (une huile minérale est à 100°c habituellement). L’huile minérale est beaucoup plus stable. La Dot va voir ses performances diminuées au fil du temps. Des purges régulières sont nécessaires pour conserver ses valeurs.

Températures d’ébullition des principaux fluides utilisés

Les spécifications pour les températures d’ébullition minimales pour les fluides les plus communs sont les suivantes (le liquide humide contient 3,7 % d’eau en volume)
les fluides les plus communs :

sec humide
DOT 3 205 °C 140 °C
DOT 4 230 °C 155 °C
DOT 5 260 °C 185 °C
DOT 5.1 270 °C 191 °C

Descriptif du test réalisé :
Utilisation en Freinage sur tandem et vtt à assistance électrique

Type de descente : engagé XC – All Mountain – Enduro / Pas de test montagne (longues descentes)

Taille de disque :

180 mm avant – arrière en E-Bike
203mm Avant / Arrière en Tandem X-PERIA 5029 (29 pouces)

 

Fiche Technique :

  • Type d’huile : Minérale
  • Etrier : Piston de 24mm
  • Maître-cylindre de type axial
  • Levier : Alu Forgé
  • Durit muni de Speedlock
  • Tarif Public : 248 euros
  • Poids : 248g

La puissance annoncée est bien au rendez vous, ca freine fort en toute condition ! Nous étions déjà habitué à cela avec Formula. C’est donc dans la grande progressivité du frein que nous avons vu une grande progression. Les freins ne nous ont jamais surpris par un comportement ON/OFF. Il faut dire que sur une pratique Tandem la progressivité d’un frein est moins un critère important. Cette pratique demande une grande puissance de freinage et même des freins R0 ultra puissant et assez ON/OFF ne présentent pas d’inconvénients sur un tandem depart le poids en charge. Sur le VTT électrique en revanche nous avons beaucoup apprécié de pouvoir moduler à souhait la puissance de freinage.

En tandem les Cura n’ont jamais saturés malgré des descentes techniques demandant d’être fréquemment sur les freins pour garder le contrôle de la machine. Testés également en descentes rapides avec de gros freinages, ils ont encaissés aussi sans broncher. L’endurance est donc aussi un point fort à souligner.

 

Points positifs  :

+ Puissance de freinage élevée

+ Progressivité du frein

+ Grande facilité de réglage

+ Ecartement des plaquettes, pas de frottement

+ Plus grande stabilité dans le temps

+ Tarif

 

Notre Avis :

En conclusion, Nous avons été surpris par les nombreuses qualités de ces nouveaux freins. Il est difficile à ce jour d’énumérer des points faibles. Pour un usage tandem préféré une paire de plaquettes de type Métal fritté plutot que les plaquettes d’origine organique. Elles auront une meilleure longévité sur un tandem.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s